» Recherche avancĂ©e
» Nouvelles images
» Top images
Menu Principal / MIGRATIONS / 2007 SANS PAPIERS / Parrainage Prefecture de Nanterre 10nov.07
Image aléatoire

DSC 4917
DSC 4917
Commentaires: 0
Invité
 
Membres enregistrés
 
 

» Cliquer ici pour vous inscrire

Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubliĂ©

 
Parrainage Prefecture de Nanterre 10nov.07
  Maires et des Ă©lus de gauche des Hauts-de-Seine organisent une opĂ©ration de parrainage symbolique, en rĂ©ponse aux rĂ©centes « injonctions » du prĂ©fet les mettant en garde contre ce genre d'initiative.
- Photographe: Angélique Dupont (Hits: 1773)

Sous Catégories
 Un article du Parisien du 10 novembre 2007: (0)
"Ce matin à 11 heures, des maires et des élus de gauche des Hauts-de-Seine ont rendez-vous devant la préfecture de Nanterre. Objectif de ce rassemblement : organiser une opération de parrainage symbolique, en réponse aux récentes « injonctions » du préfet les mettant en garde contre ce genre d'initiative*.
« Cette manifestation marque la volontĂ© des Ă©lus de continuer Ă  soutenir les sans-papiers, elle dĂ©montre aussi qu'on refuse toute tutelle du prĂ©fet Ă  ce sujet », expliquait hier le conseiller gĂ©nĂ©ral communiste (PCF), Patrice Leclerc, qui coordonne l'organisation de la cĂ©rĂ©monie. Une rĂ©ponse du berger Ă  la bergĂšre en quelque sorte. RĂ©cemment, le prĂ©fet des Hauts-de-Seine, Pierre de Bousquet de Florian, avait mis en garde, par lettre ou oralement, plusieurs maires de gauche ayant par le passĂ© organisĂ© des cĂ©rĂ©monies de parrainage de sans-papiers dans leur mairie en les avertissant que ces initiatives Ă©taient « contraires Ă  la loi » et qu'il n'excluait pas de saisir le procureur. « Citoyens et Ă©lus s'engageront aujourd'hui Ă  soutenir une vingtaine de familles sans papiers dans leurs dĂ©marches auprĂšs des institutions et organismes divers afin d'obtenir leur rĂ©gularisation », souligne de son cĂŽtĂ© Patrick Jarry, maire communiste de Nanterre, destinataire de l'un des courriers de rappel Ă  l'ordre du prĂ©fet, « A travers ce nouvel acte de solidaritĂ©, ils exprimeront leur refus de toute mise en garde prĂ©fectorale et leur dĂ©termination Ă  faire prĂ©valoir les libertĂ©s et les valeurs dĂ©mocratiques de notre RĂ©publique. » La cĂ©rĂ©monie de ce matin est organisĂ©e avec le soutien d'associations d'aide aux sans-papiers, notamment le RĂ©seau Ă©ducation sans frontiĂšres (RESF) et l'ensemble des rĂ©seaux de soutien des Hauts-de-Seine. * En septembre, le prĂ©fet avait expliquĂ© qu'il Ă©tait « prĂȘt Ă  faire son devoir », c'est-Ă -dire saisir le procureur de la RĂ©publique pour dĂ©noncer l'aide Ă  l'immigration illĂ©gale. Une position qui a ulcĂ©rĂ© les 8 maires de gauche sur les 36 communes que compte le dĂ©partement des Hauts-de-Seine. Dans une lettre ouverte au ministre de l'Immigration, Brice Hortefeux, les Ă©lus s'Ă©taient indignĂ©s qu'il « enjoigne aux prĂ©fets » de menacer les maires de poursuites judiciaires." (Marisa Faion).


1  2  »  DerniĂšre page »

Images par page: 
Template Photothèque du mouvement social © Copyright 2004 Powered by 4images, Copyright © 4homepages.de