» Recherche avancĂ©e
» Nouvelles images
» Top images
Menu Principal / SANTE / Divers - Santé / CAFards de St DENIS...
Image aléatoire

1er mai 2013 20130501 0084
1er mai 2013 20130501 0084
Commentaires: 0
Patrice Leclerc
 
Membres enregistrés
 
 

» Cliquer ici pour vous inscrire

Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubliĂ©

 
CAFards de St DENIS...
Image précédente:
fin de manif des cheminots, paris, bastille, 13/11/2008  
 Image suivante:
La vivisection est un crime (Victor Hugo)

CAFards de St DENIS...

            
CAFards de St DENIS...
 
Description:
"Ce que l’on reproche à un cafard, ce n’est pas de voler les miettes,
c’est de prolifĂ©rer.
C’est pour cela qu’on l’extermine
."
Proverbe Rrom


Mardi 5 janvier 2010, CAF de St Denis:

DeuxiÚme fois que je m'y rend, car ils ne m'ont pas versé la "prime de noël" à laquelle j'ai droit en étant au RSA.
La premiĂšre fois, je m'y Ă©tais rendu vers 10h. J'avais attendu 4h avant d'enfin pouvoir parler Ă  un "guichet".
Cette fois-ci je m'y rend plus tÎt, 8h45 sachant que ça ouvre à 8h30, et là plus que 3h d'attente...
C'est en sortant que je prend la photo, la file est alors deux fois plus longue qu'à mon arrivée...


Je pense sérieusement qu'il risque d'y avoir une émeute un jour dans cette CAF. La tension des gens y est palpable...

...Ce matin lĂ , lorsque j'avais rejoins la file d'attente intĂ©rieur depuis 5 minutes, on entendit sortir des cris de l'un des bureaux. La cinquantaine de regards prĂ©sents fixe l'endroit d'oĂč Ă©manent ces cris. Un des trois vigiles y entre pour voir ce qu'il s'y passe, puis les cris se transforment en pleurs.
L'homme semble désemparé face à sa "conseillÚre". On comprend qu'il parle alors de ses enfants, qu'il ne va plus pouvoir les nourrir s'ils suppriment ses allocations, et lui ne comprend pas ce que la CAF lui reproche puisqu'il a tout fait comme elle le lui avait demandé.
Les pleurs finissent par s'estomper, puis les regards rejoignent à nouveau le vide dans lequel ils étaient plongés quelques minutes au par avant.

Un peu aprÚs, une dame frappe à la porte de sortie. Elle explique au vigile présent qu'elle a besoin d'une attestation, mais qu'elle commence le travail à 13h, ce qui ne lui laisse pas le temps de faire la queue.
Une personne sort et elle en profite pour bloquer la porte, en criant qu'elle ne bougera pas tant qu'elle ne verra pas le responsable...
Un des vigiles la repousse, elle se met alors Ă  crier de plus belle jusqu'Ă  ce qu'une femme, apparemment responsable aille la voir.
C'est alors au tour des vigiles eux-mĂȘme de s'embrouiller... l'un reproche Ă  l'autre d'avoir ouvert la porte Ă  cette dame, ce qui est faux, l'autre lui rĂ©torque qu'il est nouveau et qu'il ne sait pas gĂ©rer, la querelle dure une bonne minute pendant laquelle ils auront failli se taper dessus, mais se termine tout de mĂȘme...

Une derniÚre anecdote de cette matinée comme une autre à la CAF St Denis... En sortant, lorsque je prends la photo ci-dessus, un homme m'interpelle et me demande si c'est pour un journal. Il m'explique que s'il avait eu le matériel, ça ferait longtemps qu'il l'aurait emmené pour filmer l'intérieur. Puis il commence à me raconter ce qui le révolte...

Une chose est sûr, c'est qu'ici nous sommes ni plus ni moins que des Cafards aux yeux de cette administration.
Mots-clés:
Date:
08.01.2010 21:35
Hits:
1274
Télécharger:
4
Estimer:
9.40 (5 Votes:)
Taille:
489.9 KB
Postée par:
Partage
Share |


       Vote
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  10 

Auteur: Commentaires:
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.

Image précédente:
fin de manif des cheminots, paris, bastille, 13/11/2008  
 Image suivante:
La vivisection est un crime (Victor Hugo)

Images par page: 

 
Template Photothèque du mouvement social © Copyright 2004 Powered by 4images, Copyright © 4homepages.de